Sélectionner une page

Reseaux sociaux libres

ou,
FRAMATUBE
chez Framasoft

Alors, pour faire court, Peertube et le coté non obscur de la vidéo comparativement à Youtube.
J’utilise personnellement Framatube qui est une instance de Peertube

N’espérez pas y trouver autant de vidéos que sur YT mais sachez toutefois que vous n’êtes pas pistés et couverts de publicité.
Essayer-le et vous verrez que chaque jour l’offre s’étoffe. Essayez-le

Wikipedia nous dit:

logiciel libre, sous licence AGPLv3.0, d’hébergement de vidéo décentralisé grâce à la diffusion en pair à pair, créé en 2015 et soutenu par Framasoft. Il fonctionne sur le principe d’une fédération d’instances hébergées par plusieurs entités différentes4. Son objectif est de fournir une solution alternative aux plateformes centralisées telles que YouTube ou Dailymotion5,6.

– Vous pouvez utiliser peertube sur Android depuis la plateforme F-Droid  L’App se nomme Thorium. Elle est en Français

 

Framasphère est quand à lui le Facebook libre de chez libre, pas de contraintes, pas de revenus pompés par les voisins US ni les autres d’ailleurs.

Framasphère est un nœud du réseau social libre Diaspora.

Un truc bien quoi.

Framasoft vous dit:

Depuis Framasphère, vous pouvez :

  • échanger des messages et photos avec n’importe quelle autre personne du réseau Diaspora*
  • gérer vos contacts, tags, mentions, repartages…
  • garder le contrôle de vos données
  • publier sur d’autres réseaux sociaux (Twitter, Tumblr ou WordPress)
  • en somme, apprécier toutes les fonctionnalités d’un réseau social sans craindre la censure et dans le respect de votre vie privée

Il y a plein de doc pour voir comment ça marche, mais si vous voulez que je vous en fournisse, il faut juste demander dans “contact”.

Bien sûr je fonctionne avec ça.

Pour y aller créer un compte, c’est là

FRAMATALK

Framatalk comme son nom l’indique et une application pour “talker”… Bon, je déconne, c’est pour faire de la vidéo conférence à deux et même plus si affinité.

Là, pas d’application, juste un lien web un mot de passe choisi et s’il vous plaît, crypté de bout en bout.

Personnellement, si j’étais vous j’éssayerais ça tout de suite.

– FRAMATALK –

 

Mastodon réseau social est quand à lui est le twitter libre.

FRAMAPIAF
chez Framasoft

 Wikipedia vous dit:

“Le réseau est créé en par Eugen Rochko, un Allemand alors âgé de 24 ans.

Contrairement aux réseaux sociaux fermés, Mastodon ne dépend pas d’un système monopolistique. Il est constitué d’une fédération d’instances indépendantes, capables de communiquer entre elles2. Comme pour les adresses de courriel, chaque compte est lié à une instance spécifique (@utilisateur@instance) choisie par l’utilisateur.

Le réseau est le plus souvent présenté dans les médias par ses différences vis-à-vis de Twitter3. Alors que sur Twitter, les messages ont été longtemps limités à 140 caractères (280 caractères depuis le 8 novembre 2017), ils peuvent atteindre 500 caractères sur Mastodon (ou plus selon la configuration de l’instance). L’absence de publicités est aussi mise en avant4. Le fait de pouvoir créer sa propre instance du service, pouvant se connecter à l’ensemble du réseau, permet également de garder le contrôle de ses propres données5,6.

Mastodon propose deux fils d’actualités : un fil public local qui présente les messages des utilisateurs de l’instance de l’utilisateur, un fil public global qui présente les messages des utilisateurs de toutes les instances fédérées. Les utilisateurs peuvent communiquer à travers les instances connectées de Mastodon avec des noms d’utilisateurs en deux parties ; ainsi l’utilisateur @UbuntuFR@mamot.fr utilise le nom local UbuntuFR sur l’instance mamot.fr

Des journaux généralistes tels que Le Monde (via l’instance GNU social, social.bitcast.info7) ou Le Télégramme sont présents sur le réseau5.”