Sélectionner une page

OLYMPUS 1

OM-D E-M10 Mark III

 

 

PARTICIPANTS

M.O’Neill

CE QUE J’AI FAIT

J’ai cherché un appareil pour faire de vrais photos.

VISITEZ MA GALERIE LIBRE

 

 

L’achat d’un appareil photo n’est certainement pas chose aisée.
Cela demande déjà une bonne réflexion sur le besoin, c’est là le premier critère.

Une fois passé ce stade c’est le plus compliqué qui commence.

  • Quel type de photos donc quel budget?
  • Travailler en manuel ou automatique?
  • Pocket, Hybride, ou reflex 1/1?
  • Et enfin… Prix.

J’ai passé un peu de temps (voir pas mal) pour réfléchir, décortiquer tous les magazines en ligne, les tests, et aussi aller vers ma propre aspiration. (oui, j’en ai de temps en temps.)

Personnellement, voici mon cheminement. (ça ne vas peut-être pas vous passionner mais soyez cools, lisez)

Donc, n’ayant plus d’appareil photo j’ai fini par acheter un pocket Fujifilm en me disant « Il tient dans la poche, la qualité à l’air pas mal et le prix 390 € (Dans le magasin 15mn pour tester et écouter les commentaires du vendeur qui était bon conseillé… Selon mes critères).

Me voilà parti comme un beau avec mon achat en pensant que c’était con d’acheter un reflex pour « frimer » alors qu’ils faisaient maintenant des appareils petits et aussi performants (et oui, j’ai cru ça).

Enfin bref, vas-y Mimile. Je me suis donc mis à shooter (C’est comme ça qu’on dit maintenant).

premières photos en “AUTO” nettes mais… J’ai vite trouvé les limites.
Je suis donc passé en “MANUEL” POSITION A pour gérer la focale, et profondeur de champ et c’est déjà là que tout est devenu compliqué. Il m’a quand même bien dépanné car à la post production j’arrivais à faire quelques bonnes choses en RAW.
L’intérêt de ce type d’appareil et bon pour ceux qui veulent utiliser les scènes préprogrammées et les effets sans pour autant dire que c’est de la graille.

Enfin, bref, ça allait mais pas assez pour moi car j’en voulais plus. J’ai donc stagné et j’ai fais de la photo mais sans trop de convictions sans pour autant dire que mon Fujifilm était dégueu. Non, il était juste Bof !!!.

Puis est venu le jour ou le zoom à flanché, ( 6 ans de bon et loyaux services, c’était pas si mal quand même) il fonctionnait par a-coups donc il fonctionnait quand même.

J’en ai juste conclu aussitôt qu’il fallait que je le change pour passer à quelque chose de plus sérieux mais sans faire le kéké faux pro. Ça à juste duré un an et demi pour me décider mais je ne regrette pas.

Je me suis finalement décidé Pour l’Olympus. Non pas parce que j’avais eu le même look 30 ans auparavant, Quoi que Ce fut un des critères (coté rétro). 
C’est surtout tous mes critères de choix qui m’ont poussé à choisir ce modèle.

Il ne me reste plus qu’à l’utiliser et essayer de vous présenter des photos sympas. Les toutes premières ci dessous sont brut de décoffrage sans transformations.

Vous pouvez maintenant aller sur ma galerie photo ou je vais mettre régulièrement des photos public.

A Bientôt…